Mali : le MNLA refuse l’appel au cessez-le-feu proposé par Alger

Dans une interview publiée ce dimanche dans le journal arabophone algérien El Khabar, Bilal Ag Cherif, le secrétaire général de la rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), a indiqué que l’appel au cessez- le- feu lancé par Alger ne concerne pas le MNLA. Les hostilités entre l’armée malienne et le mouvement de rébellion touareg ont repris depuis plusieurs semaines dans le nord du Mali. Le gouvernement malien et l’Alliance démocratique du 23 mai pour le changement ont lancé ce samedi à Alger un appel urgent pour que les combats cessent entre les deux parties. Cet appel a été lancé suite à une rencontre du 2 au 4 février à Alger entre une délégation du gouvernement malien, conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Soumeylou Boubeye Maïga, et une délégation de l’Alliance démocratique du 23 mai pour le changement.

Lire aussi :

Mali : des affrontements éclatent entre l’armée et les Touaregs