Mali : le chef de la MINUSMA quitte ses fonctions

Alors que les pays frontaliers du Mali souhaitent un renforcement de la MINUSMA, celle-ci se retrouve désormais sans commandant en chef. En effet, ce mardi, le commandant en chef des troupes onusiennes, Jean-Bosco Kazura, a quitté ses fonctions.

Les membres de la MNUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali ) se sont réveillés ce matin sans chef. Le général rwandais Jean-Bosco Kazura, qui occupait ce poste, a quitté ses fonctions. Il met fin à une mission de 18 mois à la tête de MINUSMA, rapporte RFI. Une mission complexe, particulièrement dans la lutte contre les islamistes dont les moyens techniques sont importants.

Renforcement de la MINUSMA

La MINUSMA semble démunie face aux attaques répétées de groupes islamistes au nord du pays. Durant la mission de Jean-Bosco Kazura, plus de trente Casques bleus ont perdu la vie dans des attaques ou des attentats.

Au Sénégal, lors du 15e Sommet international de la Francophonie, en novembre dernier, les chefs d’Etats du Mali et du Niger ont, durant leurs discours respectifs, mis en avant le fait que la MINUSMA, soit renforcée afin de lutter plus efficacement contre les attaques terroristes au nord-Mali.

Les Présidents maliens et nigériens, Ibrahim Boubacar Kéita et Mahamadou Issoufou, avaient demandé plus de moyens en hommes et en matériels.

Le Général Kazura quittera officiellement son poste le 14 décembre 2014 pour assumer d’autres responsabilités dans son pays. le nom de son successeur n’est pas officiellement connu.