Mali : l’ex-ministre de la Défense Yamoussa Camara inculpé pour complicité de meurtre

L’ancien ministre malien de la Défense et des Anciens combattants et actuel chef de l’état-major particulier du président de la République, le général de Division Yamoussa Camara, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt.

L’ancien ministre malien de la Défense et des Anciens combattants et actuel chef de l’état-major particulier du président de la République, le général de Division Yamoussa Camara, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt, jeudi, par le juge d’instruction Yaya Karambé.

Yamoussa Camara est, selon le communiqué du gouvernement, poursuivi pour complicité d’enlèvement et d’assassinats. Les mêmes faits sont reprochés à l’ex-chef de la junte, le général Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d’Etat de 2012 contre le Président Amadou Toumani Touré

Le tracas des deux gradés de l’armée malienne a commencé au mois de décembre dernier, lorsque les corps de 21 soldats ont été découverts dans un charnier à Diago, près de Kati, au Mali.

Ces 21 soldats, des Bérets rouges, étaient proches du Président Amadou Toumani Touré, réfugié au Sénégal depuis le coup d’Etat. Ils auraient été exécutés par les Bérets verts, proches de Sonogo qui est lui aussi en prison.