Mali : l’ex-ministre de la Défense Boubèye Maiga devenu gênant pour IBK ?

L’ex-ministre de la Défense Boubèye Maiga a été nommé par le Président Ibrahima Boubacar Keita comme médiateur de la crise centrafricaine. De nombreux observateurs du pays se demandent si ce n’est pas un moyen pour le chef d’Etat malien de l’éloigner de la vie politique.

A quoi joue donc Ibrahima Boubacar Keita avec la nomination de l’ancien ministre de la Défense Soumeylou Boubèye Maiga comme second médiateur dans la crise centrafricaine ? C’est la question que de nombreux observateurs du pays se posent.

D’après le quotidien malien Pretoire, selon de nombreux observateurs, le chef d’Etat malien chercherait ainsi à l’éloigner du pays pendant un moment suite à sa démission après la reprise des combats dans le nord-Mali entre l’armée malienne et les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), lors de la visite à Kidal du Premier ministre Moussa Mara. L’armée malienne avait subi une cuisante défaite, perdant plus d’une dizaine de soldats.

Ibrahima Boubacar Keita craindrait que l’ancien ministre de la Défense devienne trop « encombrant ». Pourtant Soumeylou Boubèye Maïga était proche du président malien. Il avait démissionné fin mai et a été succédé par le colonel Bah N’Dao, qu’il a lui même proposé au chef d’Etat.