Mali : IBK en visite en France en marge du sommet de l’OCDE

Le Président malien Ibrahim Boubacar Keïta entreprend, depuis ce mardi, une visite d’Etat en France jusqu’au 22 octobre. Sa visite s’achèvera avec le sommet de l’Organisation de Coopération et de Développement qu’il co-présidera aux côtés du Président français François Hollande.

Ibrahim Boubacar Keïta en terre française. Le Président malien effectue, depuis ce mardi, une visite d’Etat de trois jours en France à l’invitation de son homologue François Hollande. A la suite de cette visite d’Etat, les Présidents François Hollande et Ibrahim Boubacar Keïta co-présideront le sommet de l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) sur le Mali, le 22 octobre prochain.

Ce sommet sera dédié au développement du Mali à travers la recherche des voies et moyens financiers entrant dans la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation nationale signé, en mai dernier, à Bamako, la capitale malienne. Un sommet pour le moins capital pour l’avenir du pays qui, depuis le coup d’Etat de mars 2012, peine à renouer avec la paix, particulièrement au nord où les terroristes commettent quasi-quotidiennement des attaques.

Avec ce sommet, le Mali compte présenter les actions immédiates du gouvernement pour la mise en œuvre de l’Accord de paix pour la réconciliation nationale ainsi que renforcer le dialogue sur les politiques publiques nécessaires à plus d’inclusion, d’emplois et de stabilité. Le Mali va tenter de réaffirmer l’engagement de ses partenaires internationaux tant publics que privés, tant bilatéraux que régionaux et multilatéraux, autour des priorités stratégiques.

Il est également prévu, à la demande du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF), une importante rencontre entre opérateurs économiques maliens et français. Enfin, le chef de l’Etat rencontrera les représentants de la communauté malienne de France pour échanger sur l’actualité nationale et les grands défis de l’heure.

En octobre 2013, le Président malien avait déjà effectué une visite d’Etat en France mais celle-ci a du être écourté du fait de violences au nord du Mali. Les accrochages qui ont secoué le nord du Mali ont eu raison de la visite d’Ibrahim Boubacar Keïta en France. Sa visite deux ans plus tard va t-elle subir le même sort?