Mali : fermeture temporaire de l’aéroport de Bamako

Les travaux de modernisation et d’extension de l’aéroport international de Bamako Sénou vont reprendre ce 5 juin, cette reprise va occasionner une fermeture momentanée de la plus importante plateforme aéroportuaire du Mali. Une situation qui oblige plusieurs compagnies aériennes à annuler ou à modifier les vols au départ ou à destination de la capitale malienne.

Du 5 juin au 5 juillet, l’aéroport de Bamako Sénou sera fermé au trafic aérien tous les mardis, mercredis et jeudis. Cette situation est due selon un communiqué du gouvernement de transition à la reprise des travaux de modernisation et d’extension de l’aéroport. Cette reprise vise à achever les travaux sur la piste d’atterrissage et ceux visant la sécurisation et la préservation des investissements acquis, précise le communiqué.

Ces travaux ont déjà été réalisés à 68% pour le côté ville et à 52% pour le côté piste. Ils avaient été suspendus après les événements du 22 mars 2012. D’importants travaux seront également réalisés sur les zones de stationnement des avions et pour la future aérogare.

Annulation de vol

La fermeture temporaire de l’aéroport international de Bamako-Sénou oblige les compagnies aériennes à modifier ou à annuler les vols au départ et à destination de Bamako. Ainsi Aigle Azur, compagnie aérienne française, a annoncé l’annulation des vols Paris-Bamako des mardis 12, 19, 26 juin et le 3 juillet 2012 et des mercredis 6, 13, 20,27 juin et le 4 juillet 2012.

Le projet de modernisation et d’extension de l’aéroport de Bamako-Sénou est financé par la Millenium Challenge Corporation. Depuis le 13 novembre 2006, le gouvernement du Mali a signé avec celui des Etats Unis d’Amérique à travers la société Millenium Challenge Corporation un accord de don destiné en partie au financement du projet de modernisation et d’extension de la plus importante plateforme aéroportuaire du Mali.