Mali : attaque meurtrière contre un camp militaire dans le centre, 18 gendarmes tués

Illustration

Au moins 18 gendarmes maliens tués, c’est le triste bilan d’une attaque terroriste menée contre un camp militaire, dans le centre du pays. Les faits se sont produits à Sokolo, une localité située dans le cercle de Niono, dans la région de Ségou (centre).

Les Forces Armées Maliennes (FAMA) sont encore endeuillées par une attaque terroriste meurtrière. Les faits ont eu lieu ce dimanche 26 janvier vers 6 heures du matin. Selon des témoignages recueillis auprès des villageois, c’est une centaine d’assaillants lourdement armés, qui ont attaqué le camp militaire malien sis à Sokolo, dans la région de Ségou, centre du pays, avant la frontière avec le Mali.

Même si les autorités maliennes n’ont pas réagi à travers un communiqué officiel, l’attaque est attribuée aux groupes terroristes qui sévissent dans la zone. Selon les témoignages de villageois, rapportés par des médias internationaux, « les assaillants sont arrivés à bord de motos. Après l’attaque, ils ont ramassé tous leurs corps et ils n’ont touché à personne dans le village. Et après avoir commis leur forfait ; les assaillants ont pris la clé des champs à bord des véhicules des militaires, en emportant les armes.

Une source militaire parle de 9 véhicules disparus. Cette attaque est survenue quelques jours seulement après celle de Dioungani, aussi dans le centre du pays et qui s’était soldée par la mort de 6 soldats maliens. Elle avait été revendiquée par le Groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM) affilié à Al Qaida.