Mali : Assimi Goïta décrète 3 jours de deuil national


Lecture 1 min.
Assimi Goita, Mali
Le Colonel Assimi Goita du Mali

Le président de la Transition malienne, Assimi Goïta, a décrété un deuil national de trois jours, pour rendre hommage aux victimes des attaques simultanées, qui ont été menées, dans la nuit de dimanche à lundi, dans quatre villages de la commune de Ouatagouna, au Nord de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Pas moins de 48 personnes ont été tués par des hommes armées, qui ont mené des attaques simultanées dans quatre villages maliens, dans la nuit de dimanche à lundi. Faisant part de sa solidarité, le président de la Transition malienne, Assimi Goïta, a tenu à présenter ses « sincères condoléances aux familles durement éplorées ».

Assimi Goïta, qui « condamne avec la plus grande fermeté cet acte ignoble », a assuré qu’il « ne restera pas impuni ». Demandant aux Maliens de « rester unis, soudés et déterminés, dans cette épreuve, afin de poursuivre notre lutte contre le terrorisme », le chef de l’Etat malien a par ailleurs rassuré que les forces armées « sont à pied d’œuvre, pour rechercher et neutraliser les auteurs de cette barbarie ».

Pour rappel, les attaques simultanées, menées dans quatre villages maliens de la commune de Ouatagouna, dans la nuit de dimanche à lundi, ont coûté la vie à au moins 48 personnes. Les « assaillants se sont mis devant les villages et ont tiré sur tout ce qui bouge », a rapporté un témoin sur France 24.

Avatar photo
Une plume qui balance entre le Sénégal et le Mali, deux voisins en Afrique de l’Ouest qui ont des liens économiques étroits
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter