Mali : 36,54% de diplômés d’étude fondamentale en 2012

Les 230 629 candidats au Diplôme d’étude fondamentale (Def) sont désormais fixés sur leur sort. Les résultats de la session 2012 de cet examen sont tombés ce jeudi. Et le taux d’admission enregistrée cette année est de 36,54%, en légère augmentation par rapport à celle de l’année dernière qui était de 33%.

(De notre correspondant)

Fin de suspens pour les milliers de candidats au Diplôme d’étude fondamentale (Def). Le ministère de l’Éducation, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a proclamé ce jeudi, sur son site internet et dans les différents établissements scolaires du pays, les résultats de la session 2012 du Def.

Le taux national d’admission est de 36,54% contre 33% en 2011. Cette année, sur 230 629 candidats, 70 801 ont été déclarés admis avec une moyenne supérieure à 10. « C’est un ouf de soulagement pour moi. Ma fille vient d’être déclarée admise. Maintenant, on attend les résultats de mon fils qui était candidat au Baccalauréat pour fêter cette bonne nouvelle », se réjouit Astan Keita, cadre dans une entreprise de la place. Gnamoué, sa collègue de travail, exprime sa joie à travers des pas de danse. « Mes jumeaux ont été déclarés admis », lance-t-elle. Le téléphone à l’oreille, Gnamoué et Astan appellent parents et amis pour les informer de la bonne nouvelle.

Bon déroulement des épreuves

On peut parler de bonnes nouvelles car les épreuves du Def 2012 se sont déroulées dans de bonnes conditions. Cela, malgré la grave crise politico-militaire que connait le pays depuis mars 2012. Ce sont au total 230 629 candidats qui ont passé cet examen, qui s’est déroulé du 04 au 06 juillet dernier, sur l’ensemble du territoire national. Une session spéciale sera organisée à l’intention des milliers d’élèves des régions sous occupation armée du Nord du Mali, et pour les candidats déplacés dans les pays voisins.

Lire aussi :

 Mali : Cedeao et Traoré main dans la main

 Les suites du coup d’Etat au Mali : le fil des évènements