Mahmoud Ahmadinejad en Afrique : les Etats-Unis et Israël s’inquiètent

En visite en Afrique depuis le 14 avril, Mahmoud Ahmadinejad, président de l’Iran, alimente la controverse. Les Etats-Unis et Israël l’accusent de venir chercher de l’uranium au Niger à des fins nucléaires.

« Ce n’est pas la bombe atomique qui menace le monde, c’est la culture et la morale occidentale ». Pas besoin de chercher l’auteur d’une telle déclaration. Elle provient de Mahmoud Ahmadinejad, président de la République Islamique d’Iran.

Mahmoud Ahmadinejad est en visite en Afrique depuis le 14 avril 2013. Une visite entamée ce dimanche par le Bénin. Le dirigeant iranien emboîte le pas à l’occident et à la chine et compte à son tour séduire le continent africain.

Bénin, Niger et Ghana : un choix calculé ?

« Le renforcement de la coopération économique, culturelle et politique font partie des principaux buts de ce voyage », a expliqué le président iranien. « Je rencontrerai les chefs d’Etats de ces trois pays et je signerai avec eux différents protocole d’accord dans les domaines de l’énergie, du commerce, de la culture, du tourisme et de la santé » a-t-il ajouté.

Le Bénin, le Niger et le Ghana, un choix qui relève encore du mystère. La République islamique d’Iran entretient de bonnes relations avec le Bénin. Dans le cadre de la coopération bilatérale, Téhéran a financé la construction de l’amphithéâtre de l’université d’Abomey-Calavi, première université du Bénin. Une somme de 500 millions de F cfa (762 245 euros) avait été déboursée par l’Iran pour le financement de cet amphithéâtre. Les relations diplomatiques sont également au beau fixe car en août 2012, le président Boni Yayi était à Téhéran où il participait au 16ème sommet des pays membres du mouvement de non-alignés (MNA).

Le Bénin salue les engagements de l’Iran en tant que président du MNA et élève Mahmoud Ahmadinejad au grade de « Grand Choix », la plus haute distinction honorifique.

Areva menacée ?

Une visite très controversée. En se rendant au Niger ce lundi 15 avril, le président iranien met de l’eau dans la bouche de ses détracteurs. Alors pourquoi rendre visite à l’un des pays les plus pauvres de la planète qui n’a que l’uranium comme ressource naturelle ? Les questions sont nombreuses. Certains tentent d’apporter des éléments de réponse.

Interrogé par Afrik.com sur la visite de Mahmoud Ahmadinejad au Niger, Michel Galy, politologue français et spécialiste de l’Afrique, déclare : « La visite de Mahmoud Ahmadinejad en Afrique a sans doute un but économique. Mais pour le cas du Niger, je dirai que ce pays veut montrer qu’il peut avoir d’autres acheteurs. L’uranium du Niger est largement exploité par la compagnie française, Areva, présent dans le pays depuis 40 ans. Le Niger veut surtout faire pression sur les prix, d’où la présence de l’Iran dans ce pays. Mais ce n’est pas tout, l’Iran cherche aussi à rivaliser avec les occidentaux présents sur le continent. »

Michel Galy qualifie de mystérieux le choix de Mahmoud Ahmadinejad pour ces trois pays africains et avoue que la diplomatie occidentale a toujours vu d’un très mauvais œil l’ouverture africaine vers ces régimes

L’Uranium à des fins nucléaires ?

Les puissances occidentales et Israël soupçonnent l’Iran d’aller chercher de l’uranium au Niger pour l’enrichissement de son programme nucléaire. Des soupçons que Mahmoud Ahmadinejad rejette catégoriquement. Il nie tout besoin de son pays en faveur de la bombe atomique. « Ils accusent l’Iran et toutes les nations qui cherchent rapidement à sortir de la domination actuelle. Nous n’avons pas besoin de bombe atomique », a-t-il martelé.

Avant même de boucler sa mini-tournée par le Ghana ce mardi 16 avril, le président iranien aura déjà marqué les esprits.