Madagascar : lourd bilan après les intempéries dans la capitale

Chaque année, Antananarivo, la capitale de Madagascar, fait face à une grande montée des eaux chaque saison de pluie. Cette année, le bilan a été lourd puisque les intempéries et la pluie torrentielle du mercredi 8 janvier ont fait en tout 4 morts.

Dans l’après-midi et le soir du 8 janvier, la capitale de la Grande Île a dû faire face à des grandes intempéries. Le grand orage qui a duré des heures a causé plusieurs dégâts, dont des éboulements, des glissements de terrain, un incendie et bien sûr, de l’inondation. Bilan de cette journée que les Tananariviens ne sont pas prêts d’oublier : 4 morts. Deux décès ont été causés par l’écroulement d’une maison à cause de la forte pluie. Un homme a été mort foudroyé et une femme enceinte électrocutée à cause d’un fil tombé suite aux intempéries.

Le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes ou BNGRC fait état de 371 sinistrés. 100 personnes ont dû quitter leur domicile à cause de l’inondation. Dans plusieurs quartiers de la capitale, de nombreuses maisons se sont écroulées suite aux fortes pluies. Dans les villes hautes, les risques d’éboulement et de glissement de terrain ont été accrus. De ce fait, 42 personnes ont dû être évacuées d’urgence. Des tentes ont été dressées pour accueillir les sans-abris et les bureaux des fokontany leur sont également ouverts.

Par ailleurs, comme chaque année, Antananarivo s’est retrouvé sous l’eau. Plusieurs quartiers du centre-ville ont été complètement inondés, rendant la circulation difficile et causant des grands embouteillages. La cause principale de l’inondation de la capitale est l’obstruction des canaux d’évacuation qui servent la plupart du temps de dépôts d’ordures. Pour preuve, des milliers de bouteilles en plastique ont flotté dans plusieurs quartiers inondés après la pluie.