Madagascar : le retour de Ravalomanana pourrait être un problème selon le général Ranto Rabisoa

Les négociations ont repris cette semaine sur la Grande Ile, pour tenter d’apaiser les tensions politiques qui secouent le pays, rapporte RFI. Dans ce cadre, une mission militaire de la SADC, la Communauté de développement d’Afrique australe qui joue les médiateurs, a rencontré les militaires malgaches pour évaluer la situation sécuritaire de l’île. Pour le général Ranto Rabisoa, qui dirige le conseil militaire de la défense nationale (CMDN), la situation semble plutôt bonne pour ce qui est de la tenue de la prochaine présidentielle, prévue en mai 2013. Même si le pays n’est pas à l’abri d’un « facteur de troubles nouveaux ». Et selon le général, le retour de l’ancien président Marc Ravalomanana « peut » justement être un facteur de complications. Or, statuer sur le retour ou non de l’ancien chef d’Etat au pays, tel est justement le but de ces consultations. La délégation militaire de la SADC a encore deux jours pour se faire une idée : elle quitte le pays vendredi.