Madagascar : l’ex-Président Zafy accuse la SADC d’être responsable de la crise actuelle

Les trois candidats désavoués – Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka – refusent toujours de retirer leurs candidatures de la présidentielle prévue en août. Certains politiques tels que l’ex-Président malgache Albert Zafy se disent épuisés par la crise politique qui perdure. Ce dernier qui est monté au créneau a accusé la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) chargé de mettre fin à la crise du pays d’être « responsable de la situation actuelle ou de la dérive de la transition », raconte Madagascar-Tribune. Selon lui, la SADC a mal géré l’imbrogolio politique qui mine le pays.