Madagascar : l’Assemblée nationale vote la destitution du Président Hery Rajao

Les députés de l’Assemblée nationale malgache ont voté la destitution du Président Hery Rajaonarimampianina qu’ils accusent d’avoir violé la Constitution.

Avec 121 vote favorable sur 125 députés présents, l’Assemblée nationale malgache a voté, mardi soir, la destitution du Président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina.

La majorité des deux tiers qui est de 101 députés était nécessaire pour voter cette destitution. Elle a été largement atteinte.

La Haute Cour constitutionnelle doit maintenant statuer sur ce vote. Il appartient à l’institution de valider ou non la motion votée mardi, rapporte BBC Afrique.

Violation de la Constitution ?

Les députés reprochent au Président d’être incompétent et d’avoir violé la Constitution du pays, notamment en ne mettant pas en place la Haute Cour de justice qui devait l’être dans un délai de 12 mois après son élection.

Elu en décembre 2013 à la suite d’un conflit entre l’ancien Président Marc Ravalomanana destitué en 2009 par le maire d’Antanarivo Andry Rajoelina, le Président malgache devait permettre au pays de sortir de la crise.

Il y a trois semaines, les Assises de la réconciliation nationale desquelles les députés étaient exclus ont définitivement isolé politiquement Hery Rajaonarimampianina. Elles prévoyaient notamment la dissolution de l’Assemblée nationale.