Macron à Dakar, un poisson d’avril et… souhait des Sénégalais

Dans notre édition de ce samedi 1er avril 2017, nous annoncions qu’Emmanuel Macron, candidat à la Présidentielle française, était attendu à Dakar, au Sénégal, le lundi 3 avril 2017 et qu’il devrait prendre part aux festivités de la fête de l’Indépendance. Comme vous l’avez sans doute deviné, c’était un poisson d’avril, toutefois souhaité par les Sénégalais.

A Dakar,

Dans notre édition de ce samedi 1er avril 2017, nous annoncions qu’Emmanuel Macron, candidat à la Présidentielle française, était attendu à Dakar, au Sénégal, le lundi 3 avril 2017 et qu’il devrait prendre part aux festivités de la fête de l’Indépendance. Comme vous l’avez sans doute deviné, c’était un poisson d’avril certes, mais aussi et surtout, un vœu pieux des Sénégalais.

En effet, Anta Diagne, commercial dans une société d’import-export a dit sa joie de voir Macron fouler le sol sénégalais. « C’est idéalement le prochain Président de la France. Je ne sais pas pourquoi, mais Emmanuel Macron m’inspire confiance. Son regard sain, son sourire naturel, son langage franc, sont à mon avis, le succès de sa réussite. Je l’aime bien et souhaiterai le voir un jour venir au Sénégal ».

Même son de cloche chez Amdy Moustapha Diop, professeur de français, qui rêve de voir le candidat de « En Marche ! » en visite au Sénégal. « Je suis avec un intérêt particulier les préparatifs en vue des élections françaises, et j’avoue de Macron m’a séduit depuis le début. Voilà un Président rassembleur, qui pourra réconcilier la France et les Français. Car aujourd’hui, il y a beaucoup de clivages en France, beaucoup de tension inutile. Quand j’entends parler Macron, il rassure quant à l’unité prochaine de la France. Son langage est différent de celui de Marine Le Pen qui tend plus vers des clivages sociaux, des tensons encore plus graves, alors qu’aujourd’hui, les Français ont besoin d’accalmie, de paix, de joie pour aboutir à la croissance souhaitée. Et ça, c’est Macron qui peut résoudre cette équation. Et ce candidat, je rêve de le voir au Sénégal ».

Pour Fatima Ndiaye, la jeunesse de Macron est « un atout majeur et une chance pour la France. J’ai lu une petite biographie de Macron, notamment décrite par sa mère. J’ai eu les larmes aux yeux, tellement j’étais émue de voir un si jeune homme avoir tout ces dons : savoir-vivre, maturité, élégance, sérieux, honnêteté, ambition et surtout générosité. Voilà ce dont la France en particulier, le monde en général, a besoin. Depuis le Sénégal, je prie que Macron soit élu Président pour le bien des Français et du monde entier. Car, le France n’est pas un petit pays et de sa stabilité, de son mieux-être, dépendent beaucoup d’autres pays, notamment européens, africains et même asiatiques. Je souhaite vivement que Macron fasse un tour au Sénégal, car il est notre champion pour la conquête du pouvoir en France ».