M.I.A attaquée par la NFL : une performance qui coûte un doigt

La rappeuse M.I.A est attaquée en justice par la ligue de football Américain, la NFL, qui lui réclame la modique somme de 16,6 millions de dollars.

La provocation peut coûter très cher! La rappeuse Brittanique, M.I.A, se voit poursuivie en justice par la N.F.L qui demande réparation à hauteur de 16,6 millions de dollars pour une performance lors du Super Bowl de 2012.

La rappeuse de 38 ans avait rejoint sur scène Madonna et Nicki Minaj pour un show de deux minutes à la fin duquel elle a pointé en direction des caméras son majeur, à l’endroit ou dans son texte, elle devait prononcer le mot «shit». Entre la parole obscène et le geste du même ordre, elle a fait son choix.

A présent, la ligue de football lui demande de payer, non seulement pour compenser ces deux minutes qu’ils auraient pu réserver à la publicité, mais aussi pour avoir terni l’image de ce rendez-vous national incontournable pour lequel les grandes marques dépensent des millions pour une minute d’exposition.

Le 18 mars 2014, les avocats de M.I.A ont annoncé leur intention de ne pas se laisser faire, estimant que la N.F.L veut faire de cette sanction un exemple. La rappeuse a par ailleurs rappelé les nombreux écarts de conduite perpétrés par les joueurs de la ligue eux-mêmes, et par d’autres guest stars lors de performances passées, comme le célèbre toucher de michael Jackson ou les chorégraphies très provocantes de Madonna, qui n’ont pas fait bouger un petit doigt aux responsables de la N.F.L.