Lutte sénégalaise : David affronte Goliath à Bercy

Lutte sénégalaise
Lutte sénégalaise (illustration)

Serigne Ousmane Dia alias Bombardier de Mbour et Mamadou Sow de Pikine plus connu sous le surnom de Baboye vont en découdre ce 8 juin à Bercy. Ce combat de lutte organisé par le promoteur Amadou Badiane opposera deux lutteurs qui ont au moins 30 kg de différence de poids. En quelque sorte, David qui compte affronter Goliath…de nouveau.

(De notre correspondant à Dakar)

Les deux adversaires de ce 8 juin se connaissent très bien pour s’être déjà frottés au Sénégal, plus précisément au stade Maniang Soumaré de Thiès (70 km de Dakar). Ce jour, Baboye de Pikine anéantissait tous les espoirs de Bombardier de Mbour qu’il clouait au sol après seulement 18 secondes de combats.

David bat Goliath le 16 avril 2006

Flash-back : 19h35, le coup d’envoi est donné par l’arbitre du combat. Les derniers rayons du soleil faisaient leurs adieux en ce dimanche 16 avril de l’an 2006. Avec ses 98 kg pour environs 1m75, Baboye faisait face à Bombardier qui lui était debout sur 1m98, pour pas moins de 140 kg. Le combat débute par de furtifs balancements de bras. Le public retient son souffle face à ce combat jugé inégal. Bombardier, avec sa masse musculaire imposante, tente d’atomiser Baboye à qui il envoie une rafale de coups de poing d’une violence inouïe. Baboye esquive en faisant une flexion des genoux et charge son adversaire qui cherchait l’endroit idéal pour placer un coup fatal. Mais c’était sans compter avec la témérité de l’enfant de Pikine qui se saisit de la jambe gauche du Mbourois. Le tour était joué puisque Baboye avait réussi à créer un véritable séisme au stade Maniang Soumaré de Thiès. En effet, en seulement 18 secondes de combat, Bombardier était étalé au sol, et il se tenait la tête entre les mains. Son monde venait de s’effondrer. David venait de battre Goliath, contre toute attente.

Le remake, ce samedi 8 juin, à Bercy

Ce combat, à priori jugé inégal, était plein d’enseignements. En ce sens qu’il annulait la décision de catégoriser les lutteurs en fonction de leur poids. Laquelle décision était déjà sur la table du Comité national de Gestion (Cng) de la lutte au Sénégal. Sept années durant, Bombardier qui se sentait humilié pour avoir été terrassé par un lutteur beaucoup plus « petit » que lui, ruminait sa colère.

Le Mbourois n’avait qu’un seul désir, celui de pouvoir un jour prendre sa revanche sur Baboye et ainsi laver l’affront subi le 16 avril 2006. Et l’occasion lui en a été donnée par le promoteur Amadou Badiane qui dresse une nouvelle fois sur le chemin du B52 ce même Baboye. Et ce sera ce samedi 8 juin dans l’antre mythique de Paris-Bercy, pour un combat entre deux lutteurs qui auront encore une fois, une grande différence de poids et de taille. David va-t-il encore clouer Goliath ? Plus que 24 heures pour en avoir le cœur net.

Toutefois, les esprits commencent déjà à chauffer et les commentaires vont bon train. Quant aux adversaires du jour, ils se promettent déjà l’enfer et chacun garantit sa forme physique débordante du moment. Wait and see !