Lutte contre le terrorisme : les Etats-Unis arment le Burkina Faso

Les Etats-Unis d’Amérique, à travers l’US Africa Command (AFRICOM), vient de mettre à la disposition du Burkina Faso du matériel d’une valeur de 2,3 milliards de FCFA. Ce geste entre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les Etats Unis, à travers l’US Africa Command (AFRICOM), viennent d’offrir du matériel d’une valeur de 2,3 milliards de FCFA, aux forces de sécurité burkinabè. Il est composé d’équipements et fournitures médicaux, d’équipements individuels, de matériel de communication, etc. C’est l’ambassade des Etats-Unis au Burkina qui en a fait l’annonce, précisant, dans un communiqué que, « outre le matériel, les Etats-Unis ont dispensé une formation sur le matériel de communication et la maintenance ».

« L’assistance des Etats-Unis à la sécurité du Burkina Faso a augmenté de façon exponentielle afin d’aider un partenaire précieux à relever de véritables défis en matière de sécurité tout en promouvant un rôle approprié pour les forces armées dans une démocratie et en renforçant les capacités du Burkina Faso à lutter contre le terrorisme », relève la diplomatie américaine. Depuis plus de quatre ans, le Burkina Faso est le théâtre de violences qui ont fait plus de 570 morts. Des attaques attribuées à différents groupes djihadistes affiliés à Al Qaida et au groupe Etat islamique.

Le 20 novembre dernier, l’attaque contre la gendarmerie avait été marquée par une riposte vigoureuse des gendarmes, ce qui leur avait permis de neutraliser 18 supposés terroristes. Dans les rangs des gendarmes, 7 blessés avaient été dénombrés dont deux graves. La riposte avait également permis de mettre la main sur 12 motos, 13 kalachnikov, 1 RPG-7, 2 roquettes et 20 chargeurs saisis, une caméra, 8 téléphones portables, un GPS et 10 émetteurs-récepteurs.