Lutte contre le terrorisme : l’Algérie au chevet du Burkina Faso


Lecture 2 min.
Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune
Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le Burkina Faso peut désormais compter sur l’appui de l’Algérie qui a manifesté la volonté de l’accompagner et de le soutenir.

Le Burkina Faso vient d’avoir un nouvel ambassadeur en Algérie, Oumarou Sadou en l’occurrence. Ce dernier, après avoir officiellement pris fonction en remettant ses lettres de noblesse au Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a fait une déclaration.

« Le Président Tebboune m’a rassuré quant à la disponibilité de l’Algérie d’accompagner mon pays, en particulier dans la lutte contre le terrorisme, qui demeure le défi essentiel », a révélé le nouvel diplomate burkinabé en terre algérienne.

  1. Sadou, dont c’était la première rencontre officielle avec le président de la République d’Algérie, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé avoir abordé avec ce dernier la coopération bilatérale, dont le volet économique occupe une bonne partie. Par ailleurs, il a souligné la volonté des deux pays d’œuvrer pour faciliter leurs échanges.

Aussi, le nouvel ambassadeur du Burkina Faso en Algérie a reconnu avoir transmis, à l’occasion, « les salutations du peuple burkinabé au peuple algérien qui (l)’a accompagné dans tous les défis que nous avons connus, que ce soit au niveau national ou au plan régional, contre l’insécurité ».

Nouvel ambassadeur en Algérie, Oumarou Sadou est un militaire de formation. Colonel major, il a été nommé chef d’Etat-major général des armées le 28 décembre 2016, en remplacement du général de brigade Pingrenoma Zagré. Ancien élève du Prytanée militaire de Kadiogo, promotion 1972-1973, il a fait sa formation initiale d’officier à l’académie militaire de TESHIE, au Ghana, de 1981 à 1983.

En 1987, il a fait des cours de perfectionnement des Officiers subalternes à Pô Burkina Faso. Il a ensuite étendu sa formation au Nigeria, au Mali, en Allemagne, en Californie, entre autres.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter