Lutte contre l’Etat islamique : Washington courtise le Caire

Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, est arrivé au Caire, ce samedi, pour des discussions axées sur la lutte contre les djihadistes de l’Etat islamique.

John Kerry est arrivé au Caire, ce samedi matin. Le secrétaire d’Etat américain compte enclencher des discussions axées sur la lutte contre les djihadistes de l’Etat islamique. Kerry profitera de son séjour égyptien rencontrer le Président Abdel Fattah al-Sissi.

La coalition internationale que les Etats-Unis tentent de bâtir contre l’Etat islamique, qui contrôle de larges zones du territoire en Irak et en Syrie, prend de plus en plus forme. Déjà vendredi, le secrétaire d’Etat américain s’est dit confiant pour parvenir à former une coalition mondiale de pays européens et arabes, aux côtés des Etats-Unis, pour détruire à terme l’Etat islamique en Irak et en Syrie.

Kerry, qui était vendredi à Ankara, dans le cadre d’une tournée régionale pour monter cette alliance de quelque 40 pays contre les djihadistes de l’Etat islamique, avait soutenu être « à l’aise : ce sera une large coalition avec des nations arabes, des nations européennes, les Etats-Unis et d’autres contribuant à chacune des facettes de la stratégie que le Président Obama a exposée » .

Alors que la France organise lundi un sommet sur l’Irak, Washington exclut toute coopération militaire avec Téhéran contre l’Etat islamique. De même, les États-Unis, qui évoquent la présence de l’Iran en Syrie, sont opposés à la présence de l’Iran à la conférence internationale sur l’Irak et la lutte contre l’Etat islamique prévue lundi à Paris.