Lujo, le nouveau virus mortel découvert en Afrique

Un nouveau virus a fait son apparition en Afrique, selon une étude publiée jeudi dans la revue Plos Pathogens, rapporte Le Nouvel Observateur.fr. Les scientifiques l’ont baptisé Lujo, contraction des villes de Lusaka, en Zambie, et de Johannesbourg, en Afrique du Sud où il a infecté 5 personnes. Quatre d’entre elles sont mortes. La cinquième victime semble avoir été sauvée grâce aux médicaments recommandés par les chercheurs. Le virus provoquerait des saignements similaires à ceux causés par Ebola. Transmis probablement par les rongeurs, il serait « vraiment agressif », selon le Dr. Ian Lipkin, épidémiologiste à l’universtité de Columbia, qui a co-publié l’étude sur ce virus. Le premier cas, qui date de septembre, est celui d’une habitante de Lusaka. Agent de voyage, elle a été évacuée en Afrique du Sud et y a trouvé la mort. Elle a transmis le virus à son infirmier qui l’a, à son tour, transmis à trois aides-soignants. L’agent pathogène se transmettait entre les êtres humains par le biais des fluides.