Loïk Le Floch-Prigent extradé vers le Togo

Loïk Le Floch-Prigent, ancien président du groupe pétrolier français Elf, arrêté samedi à Abidjan a été extradé vers le Togo et devrait être présenté à un juge lundi rapporte RFI : « Il est soupçonné, avec deux autres personnalités togolaises, d’avoir escroqué un homme d’affaires émirati pour un montant de plus de 36 millions d’euros » dans ce qui ressemble beaucoup à une des classiques arnaques qui fleurissent chaque jour sur le web, à savoir l’histoire d’une soi-disante veuve d’un riche africain, en l’occurrence l’ancien président ivoirien Robert Gueï, qui aurait besoin d’aide, et d’un peu d’argent, pour faire sortir la fortune que son mari aurait cachée un peu avant sa mort. Une arnaque bien connue mais qui semble avoir fait encore des victimes puissantes.

Lire aussi :

 Le dossier d’afrik.com sur l’arnaque par mail

 « Les Prédateurs » : la vraie fausse histoire d’Elf