Loi électorale en Algérie : les instructions du Président Abdelmadjid Tebboune

Le chef de l'Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a donné plusieurs instructions sur la révision de la loi électorale, jeudi, lors d’une séance de travail consacrée à l’avant-projet de loi organique portant régime électoral.

Selon le communiqué de la présidence de la République algérienne sanctionnant la réunion de ce jeudi, le Président Abdelmadjid Tebboune a donné plusieurs instructions après avoir écouté le rapport d’Ahmed Léraba, président de la commission nationale chargée de la révision de la loi électorale et Mohamed Charfi, président de l’autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a ainsi donné les instructions de finaliser, dans les plus brefs délais, l’élaboration de nouveau projet de la loi organique relatif aux élections, en prévision des échéances électorales importantes qu’attend l’Algérie.

Il a aussi demandé de tenir compte, dans le nouveau projet de loi, de l’engagement de moraliser le vie politique et de tenir le processus électoral à l’abri de l’influence de l’argent, tout en ouvrant la voie aux jeunes et à la société civile pour participer à la prise de décision, à travers les instances élues.

Abdelmadjid Tebboune a également demandé de garantir des élections transparentes qui traduiraient réellement la volonté du peuple algérien et qui opéreraient une rupture définitive avec les pratiques du passé, et donc découleraient d’institutions démocratiques hautement crédibles. La distribution d’une mouture de projet de loi aux partis politiques est envisagée pour son enrichissement avant l’élaboration de la mouture finale.