Lionel Zinsou pour un véritable développement du Bénin

Le Premier ministre a longuement mûri ses réflexions avant de dévoiler son ambition présidentielle. A plusieurs occasions, j’ai eu le privilège de discuter avec M. Lionel Zinsou sur les enjeux de développement de notre nation et plus particulièrement le besoin de l’évaluation de nos politiques publiques. A chacune de ses rencontres, Lionel a démontré que son intime conviction est la mise en place d’une culture de résultat, du respect du bien commun et de l’intégration régionale.

J’ai noté avec beaucoup de satisfaction la nouvelle de sa candidature portée par l’Alliance Force Cauris pour un Bénin Émergent et soutenue par le Parti du Renouveau Démocratique et la Renaissance du Bénin. En cette période électorale, il est du devoir de chaque citoyen épris de paix, d’amour pour notre pays et soucieux de son devenir d’apporter un éclairage à nos concitoyens. À cet effet, je voudrais m’appesantir sur la culture de résultat, la culture du respect du bien commun ; et, la nécessité d’une concertation régionale pour la recherche de solutions à notre développement.

Ce dont mon pays a besoin

En ce qui concerne la culture de résultat, force est de constater que Lionel Zinsou, au cours de sa carrière dans l’industrie (chez Danone) ou la finance (à la banque Rothschild ou à la tête du fonds d’investissement PAI Partners) a su mettre en place une gestion axée sur les résultats et des plans de développement clairs. Son intelligence analytique et son savoir-faire à cet égard font l’unanimité et ont assis sa crédibilité dans le monde des affaires en Afrique et dans le Monde.
Tous les témoignages sur la gestion de Monsieur Zinsou vont dans le sens de la reddition de compte et de l’imputabilité. Voilà un autre enjeu auquel le Bénin doit faire face pour réellement soutenir son développement. La corruption et l’enrichissement illicite doivent être combattus.

L’assainissement de la gestion publique devient un impératif pour rassurer les partenaires au développement. J’estime que tu ne peux avoir dirigé un fonds d’investissement de la taille de PAI Partners (8 milliards d’euros d’actifs sous gestion) sans savoir ce que signifie « la confiance des partenaires ». Voilà ce dont mon pays a besoin.

À plusieurs occasions, j’ai entendu Lionel Zinsou soutenir que sur plusieurs enjeux de développement, les pays d’Afrique sont totalement interdépendants dans la recherche de solution. Par exemple, pour l’accès à l’énergie, il soutient que « nous sommes tous connectés dans une situation extraordinaire qui est l’interconnexion des pénuries…alors, comment créer des capacités de proximité nationale, assez rapidement pour s’affranchir au niveau local de ses pénuries ?» Je trouve dans cette approche de solution, un changement orienté vers la concertation régionale, et non une course aveugle vers l’Occident à la recherche de financement sans un plan conséquent de solution.

Pour que l’Afrique appartienne enfin aux Africains

Notre pays traverse un moment très stratégique pour son développement et pour son histoire politique. J’invite les personnalités de la vie publique béninoise et plus particulièrement les intellectuels à donner l’heure juste aux populations pour un choix judicieux du prochain président de la République, celui qui va réellement soulager le peuple.
Je m’en voudrais de ne pas apporter mon éclairage. Mon analyse de la situation socioéconomique de notre pays et ma compréhension des enjeux de développement me font dire, sans risque de me tromper, que Lionel est l’homme d’État qu’il nous faut à ce tournant de notre histoire.
Lionel Zinsou, pour que l’Afrique appartienne enfin aux Africains !