Lionel Zinsou interpellé pour sauver un albinos béninois que la France refuse de garder !

L’association Anida France, dirigée par Adrienne Ntankeu, qui vient en aide aux albinos, a adressé une lettre au premier ministre béninois Lionel Zinsou, pour qu’il prête main forte à un albinos béninos, qui se remet d’un cancer. Hébergé par l’association Anida, qui dispose de maigres moyens, il n’a nul part où aller. Anida interpelle le ministre pour qu’il aide son compatriote à rentrer au Bénin afin d’être auprès des siens.

A Monsieur Lionel ZINSOU
Premier Ministre de la République du Bénin
Monsieur le Premier Ministre,

Je me permets de vous interpeller en ma qualité de Présidente de l’association ANIDA pour présenter la situation que vit actuellement en France votre compatriote Monsieur Brice OGOU qui est une personne atteinte d’albinisme.
Mr OGOU avait bénéficié d’une évacuation sanitaire au mois de février vers l’hôpital de la Salpêtrière pour être traité pour un cancer de la gorge. Suite à l’avis de l’équipe médicale, celui-ci est considéré comme en rémission et ils l’ont alors demandé de partir le 17 juillet 2015. N’ayant aucun endroit où aller habiter et ne pouvant pas rentrer au Bénin car son billet d’avion a expiré et surtout il a encore des examens à l’hôpital au mois d’aout, nous avons alors sollicité l’ambassade du Bénin pour lui trouver un hébergement d’urgence d’un mois, le temps pour lui de terminer ses contrôles médicaux. Mais malgré plusieurs relances téléphoniques, votre représentation diplomatique a été incapable de trouver une solution pour une personne qui est à la charge de l’Etat béninois car c’est ce dernier qui l’a envoyé en France. Ne pouvant pas lui laisser à la rue, Madame Ntankeu Adrienne présidente de l’Association Nationale et Internationale de Défense des Albinos a dû se résoudre à l’accueillir chez elle. Cette solution n’est vraiment pas la plus idéale, car il n’est pas du ressort de Mme Ntankeu de le faire car elle ne dispose pas d’assez de place et surtout que Brice OGOU doit se trouver proche de l’hôpital de la Salpêtrière à Paris alors que Madame Ntankeu habite à Versailles. Nous avons également sollicité tous les dispositifs sociaux (115, assistance sociale, SAMU) mais nos initiatives sont restées vaines.

Devant le manque de volonté de votre représentation diplomatique en France à assurer la responsabilité de l’État béninois comme il le devrait, nous nous voyons obligé de vous interpeller pour que vous puissiez trouver une solution d’hébergement temporaire (paiement d’une chambre d’hôtel et billet d’avion retour) qui permet à votre compatriote de terminer ses contrôles médicaux et de rentrer retrouver sa famille ensuite. Vous pouvez joindre ce dernier au numéro suivant: 0645759767

En espérant une réaction rapide de votre part pour respecter les engagements du gouvernement dont vous avez la charge, je vous prie d’agréer l’expression de ma très haute considération.

Adrienne NTANKEU
Présidente de ANIDA
ANIDA Changeons le regard sur l’albinisme
45 rue du Marechal Joffre
78000 VERSAILLES 0645759767
www.anida.fr