Ligue des Champions : qui pour affronter les Hearts of Oak d’Accra ?

Les Sundowns de Pretoria sont favoris, mais l’Africa Sports n’a pas dit son dernier mot.

Les  » Coeurs de chêne  » ghanéens, leaders du groupe B, ignorent pour l’instant le nom de leur adversaire pour la finale de la Ligue des Champions, la compétition qui voit s’affronter les clubs vainqueurs de leurs championnats respectifs affiliés à la CAF. Théoriquement, tout reste ouvert entre les Sundowns sud-africains de Pretoria, l’Africa Sports d’Abidjan et l’Espérance de Tunis.

Chacun de ces clubs du groupe A dispose de trois points. Les Camerounais de Sable de Batié sont d’ores et déjà hors-course avec zéro points. On saura tout le 11 novembre. Ce jour-là, dernier de la poule, l’Espérance recevra l’Africa Sports et Sundowns accueillera Sable de Batié. A priori, l’avantage irait vers Sundowns, qui sera le plus assuré d’empocher les trois points de la victoire à l’issue de son match.

L’équipe sud-africaine a pourtant fait bien mauvaise figure samedi 4 novembre, en se voyant écrasée 6 à 1 par l’Africa Sports à Abidjan. De son côté, le Sable de Batié ne concédait qu’un but d’avantage (1-2) contre l’Espérance.

Crise maghrébine

Le 11 novembre, il faudra compter aussi avec l’énergie retrouvée des Ivoiriens après leur formidable victoire. Malmené en championnat, où il vient de perdre son titre contre l’ASEC Mimosas, l’Africa Sports vendra chèrement sa peau à Tunis. Reste que, selon les spécialistes continentaux du football, la cause est à peu près entendue : c’est Sundowns qui aborde la dernière ligne droite dans les meilleures conditions face au champion du Cameroun. Quant à la finale, ce sera le 2 décembre.

L’édition 2000 de la Ligue des Champions, qu’elle couronne le Ghana ou l’Afrique du Sud, confirmera en tous cas la crise du football nord-africain. Depuis 1981 en effet, seuls deux clubs subsahariens s’étaient imposés dans cette coupe prestigieuse.