Libye, Marine Le Pen : « C’est trop tard maintenant »

L’entrée des aviateurs français dans le combat en Libye n’a pas les faveurs de la chef de file de l’extrême-droite en France : « J’étais partisane d’une zone d’exclusion aérienne, mais tout de suite. C’est trop tard maintenant », a déclaré Marine Le Pen vendredi 18 mars 2011 sur France Info. Selon elle, « aujourd’hui, les armes utilisées par Mouammar Kadhafi sont des armes terrestres, ce ne sont plus des armes aériennes, donc cette zone d’exclusion aérienne ne servira plus à rien ». « Il faut quand même être conscient que si nous engageons notre armée, d’abord il va falloir la retrouver parce qu’elle est éparpillée partout dans le monde, embourbée en Afghanistan », a ajouté la présidente du FN, estimant que « si nous intervenons nous sommes peut-être là pour 15 ans », lit-on sur Europe1.