Libye : le CNT peine toujours à rétablir l’ordre dans le pays

Paris et Washington ont demandé mercredi une enquête suite à l’attentat qui a visé le convoi de l’envoyé spécial de l’ONU en Libye Ian Martin, lundi à Benghazi, rapporte RFI. L’attentat n’a pas fait de victime. Les accrochages entre différents groupes armés dans le quartier du gouvernement de transition à Tripoli n’a pas fait de blessés. Mais ces deux incidents témoignent des difficultés du Conseil national de transition (CNT) à rétablir l’ordre alors que les élections de l’Assemblée constituante sont prévues en juin prochain. L’instabilité qui règne dans le pays préoccupe la communauté internationale.