Libye : la Fnac payait un loyer à Kadhafi

Selon des informations parues dans Libération ce lundi, l’immeuble occupé par le magazin, Fnac, de l’avenue des Ternes, dans le XVIIe arrondissement de Paris, est en réalité une propriété de la Compagnie des exploitations réunies (CER), qui elle même appartient à l’un des plus importants fonds d’investissements libyens, Lafico (Libyan Arab Foreign Investment Company). La Fnac, qui s’est installée dans ces bâtiments en 1991, paierait donc un loyer à la Libye, qui représenterait entre 7,5 à 15 millions d’euros à l’année. Alexandre Bompard, le président du groupe, a par conséquent pris contact avec le ministère des Finances et la direction du Trésor, afin que les loyers de la Fnac des Ternes soient gelés en France. « Les loyers seront payés par la Fnac mais non reversés à la CER », a-t-il précisé. Les avoirs du fond Lafico ont été gelés par les autorités françaises et européennes le 11 mars.