Libyana va étendre son réseau de téléphonie mobile

Le partenariat Chine-Libye vient de s’illustrer une fois de plus dans le domaine de la téléphonie mobile. En effet, la société libyenne Libyana a signé jeudi un accord avec l’équipementier chinois Huawei. Ce qui va lui permettre d’étendre son réseau dans le pays et d’augmenter le nombre de ses abonnés.

La société libyenne de téléphonie mobile Libyana a signé, jeudi à Tripoli, avec l’équipementier chinois des télécommunications Huawei, un accord portant sur l’extension de son réseau, a constaté la PANA sur place. Cet accord permettra à la société libyenne d’accueillir 1 million de nouveaux abonnés et d’étendre ses services d’ici à trois ans sur l’ensemble du territoire national.

D’un montant de 40 millions de dollars US, ce projet porte sur la conception du réseau, l’importation des équipements, l’entretien et la formation du personnel technique. Il est destiné à offrir des prestations de service de téléphonie mobile à 1 million d’abonnés en Libye. Couvrant une surface de 6 780 km2 (englobant 39 villes de la Libye) et plus de 5 000 km du réseau routier libyen, le projet en question doit, au bout de trois ans, faire bénéficier les abonnées de Libyana de ses prestations sur l’ensemble du territoire du pays.

Technologies sophistiquées

La cérémonie de signature de cet accord, qui a eu lieu au siège de la société libyenne des communications et télécommunications, Libye Télécom, s’est déroulée en présence du secrétaire du comité populaire de Libye Télécom, Mohamed Mouammar Kadhafi, et de l’ambassadeur de Chine à Tripoli. Le directeur exécutif de Libyana a souligné que cet accord témoigne de la solidité du partenariat entre la Libye et la Chine, précisant que ce projet entre dans le cadre des plans de sa société visant à servir deux millions et demi d’abonnés en Libye. Pour sa part, le directeur de la filière de Huawei en Libye a indiqué que son entreprise a eu recours dans ce projet à l’utilisation des technologies les plus sophistiquées en vue de garantir une meilleure qualité et une plus grande fiabilité au réseau de Libyana.

Libye Télécom, rappelle-t-on, avait signé fin décembre 2003 à Tripoli, avec une autre compagnie chinoise, la ZKA, un contrat pour la création de 600 000 lignes de téléphones cellulaires dans le cadre d’un gigantesque plan visant à réaliser 3 millions de lignes en 2005. Le projet, qui prévoyait dans sa première phase la création de 1,2 million de lignes cellulaires, devait porter sur 40 millions de dollars US.