Liberia: George Weah élu sénateur en pleine crise d’Ebola

Alors que le virus Ebola fait rage au Liberia, des élections sénatoriales se sont déroulées le 20 décembre. Ce dimanche, l’ancien joueur de football George Weah a été élu sénateur. Il l’a emporté avec une large victoire.

Au Liberia, en dépit du virus Ebola, les élections sénatoriales ont été maintenues. A l’issue de celle-ci, l’opposant George Weah est devenu sénateur. Celui qui a perdu lors de la Présidentielle de 2005 face à Ellen Johson Sirleaf, a, de cette manière, pris sa revanche car il a devancé le fils de la Présidente lors de cette élection.

Une victoire sans ambiguïté

En obtenant 78% des voix, la victoire de George Weah ne fait aucun doute. Il a devancé son adversaire, Robert Sirleaf, le fils de la Présidente qui n’a obtenu que 11% des suffrages. Une victoire écrasante qui s’explique avant tout par la popularité de l’ancien joueur sur ses terres. De par sa carrière, notamment en France et en Italie, George Weah a su gagner le cœur des Libériens.

Par ailleurs, sa victoire s’explique aussi de par l’impopularité dont jouit actuellement l’entourage de la Présidente. En effet, depuis plusieurs semaines, Ellen Johson Sirleaf est la cible de critiques émanant de l’opposition l’accusant notamment de népotisme et de clientélisme, selon RFI.

Hormis la victoire de George Weah, des réélections ont agité l’opinion publique. En effet, le Prince Johnson, principal acteur de la guerre civile, a été réélu au poste de sénateur avec 66% des voix. De plus, Jewel Howard Taylor, l’ex-épouse de Charles Taylor condamné à 50 ans de prison pour crimes contre l’humanité, conserve également son poste.

Désormais sénateur, George Weah va-t-il se représenter à la Présidentielle prévue en 2017 ?