Liberia : dix-sept patients en cavale après l’attaque d’un centre d’isolement

Un groupe d’hommes armés a attaqué un centre d’isolement pour malades du virus Ebola à Monrovia, la capitale du Liberia. L’incident qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche a provoqué la fuite de dix-sept patients.
Le secrétaire général des travailleurs de la santé au Liberia, George Williams, rapporte qu' »Ils ont cassé les portes et ont pillé les lieux. Les malades ont tous fui ». Selon lui, 29 malades étaient admis dans le centre, où ils suivaient des traitements préliminaires avant leur transfert dans un hôpital. Tous étaient déclarés porteurs du virus. A noter que le quartier qui abrite le centre est considéré comme l’un des des points névralgiques où sévit l’épidémie, selon Tv5monde.