Libéria : Bush prolonge le gel des avoirs de Charles Taylor

Le Président américain, George W. Bush a renouvelé mardi le décret, pris en juillet 2004, à l’encontre de l’ex-Président libérien Charles Taylor, pour geler ses avoirs et ceux de ses proches. Ce décret est prolongé jusqu’au 22 juillet 2006. L’ex-dictateur a été transféré le 20 juin dernier au Pays-Bas où il sera jugé par une chambre du Tribunal spécial de la Sierra Leone pour crimes de guerres et crimes contre l’Humanité, rapporte Jeune Afrique.