Liaison entre Tanger et Casablanca : Macron inaugure le TGV au Maroc

Le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron

Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, est attendu au Maroc pour inaugurer la ligne du train à grande vitesse reliant Tanger et Casablanca.

Emmanuel Macron, président de la République française, est attendu au Maroc, jeudi 15 novembre 2018, pour inaugurer le premier tronçon de grande vitesse d’Afrique, qui doit relier Tanger et Casablanca. Selon un communiqué de l’Elysée de ce mercredi 7 novembre 2018, c’est sur invitation du roi Mohammed VI, roi du Maroc. Le communiqué ajoute que le chef de l’Etat montera dans le train à grande vitesse, « projet phare de la relation bilatérale entre la France et le Maroc ».

Selon la Présidence française, cette ligne à grande vitesse, longue de 200 km, doit relier en 2h10 au lieu de 4h45 les deux régions les plus dynamiques de ce pays d’Afrique du Nord. Plusieurs entreprises françaises ont participé au projet de réalisation du TGV au Maroc, notamment Alstom qui a fourni les rames, Colas Rail-Egis Rail qui s’est chargée des voies et caténaires, entre autres. Quant à la SNCF, elle assure l’assistance auprès de l’Office national des chemins de fer marocains (ONCF).

Selon la Présidence française, « cette inauguration doit permettre d’ouvrir la voie à de nouvelles formes de coopération entre opérateurs marocains et français du secteur ».