Les supporters ghanéens privés d’Etats-Unis

Des supporters Ghanéens prêts à aller encourager les Blacks Queens pour la Coupe du monde de football féminine, organisée aux Etats-Unis, ont dû déchanter au dernier moment faute de visas. Ils perdent 29 000 euros de frais engagés avant l’obtention du précieux sésame.

Les filles passent à côté

Les Nigérianes ont essuyé jeudi une sévère défaite (5-0) face aux Etats-Unis, lors de leur second match de poule de la phase finale de la Coupe du monde. Elles se retrouvent ainsi dernières de leur groupe avec 2 défaites, 8 buts encaissés et 0 inscrits en deux matchs. Le Ghana, second représentant africain, n’a pas fait mieux en s’inclinant sur le score de 3 buts à 0 face aux Russes. Egalement dernières de leur groupe avec deux défaites en deux matchs, les Blacks Queens n’ont plus aucune chance de se qualifier pour les quarts de finale.

Coupe Davis : Maroc-Argentine au 1er tour

L’équipe marocaine de tennis recevra l’Argentine lors du premier tour de la Coupe Davis, du 6 au 8 février prochain, rapporte Le Matin. Le week-end dernier, les Marocains se sont brillamment hissés dans le groupe mondial, où ils sont les seuls représentants du continent africain, en venant à bout de la Grande Bretagne en 5 matchs.

Fahmi joker strasbourgeois

L’International marocain Abdelilah Fahmi sera Strasbourgeois jusqu’à la fin de la saison. Il vient de signer un contrat avec le club alsacien après avoir passé mercredi une visite médicale avec succès. Longtemps titulaire indiscutable au sein de son ancien club de Lille, notamment sous l’ère Halilhodzic, le défenseur marocain n’a pas joué le moindre match depuis le début de la saison. Après le Raja Casablanca puis Lille, depuis 1999, Fahmi rejoint un club qui éprouve de grands besoins en défense, après les départs du Sénégalais Habib Beye à Marseille et de Yannick Fischer au Mans. Il compte 59 matchs et 2 buts en D1.

Dur d’être Springbok…

L’équipe d’Afrique du Sud de rugby continue sa préparation chaotique pour la Coupe du monde 2003 en Australie. Après l’affaire Cronje, qui a mis à jour les problèmes de racisme au sein de la sélection, et la blessure du centre Gcobani Bobo, les Springboks sont à nouveau frappés par la providence. Le jeune (22 ans, une sélection) trois-quarts centre Jean de Villiers, appelé pour remplacer Bobo, s’est lui-même blessé au cours d’un match remporté 74 à 0 face aux Gauteng Falcons. Un match qui ne comptait même pas pour une sélection. Il sera remplacé par Jaco Van der Westhuyzen, qui revient lui-même de blessure. Le demi d’ouverture Louis Koen et le demi de mêlée Neil de Kock, qui se sont respectivement blessés à la cheville et au sternum lors du même match, devraient pouvoir être du voyage en Australie, selon l’entourage médical des Boks.

…Pas plus facile d’être Welvitschias

Les Sud-Africains ne sont pas les seuls à connaître des problèmes de préparation à la Coupe du monde de rugby. Leurs difficultés passeraient même pour de simples broutilles auprès de la Fédération namibienne de rugby. Avant mercredi, les Welvitschias (surnom du XV namibien, du nom d’une plante du désert) n’étaient même pas sûrs de pouvoir se rendre en Australie pour y disputer la compétition. La Fédération avait besoin de 1,3 millions de dollars namibiens pour équiper ses joueurs, les préparer convenablement et les envoyer en Australie, où se déroule la Coupe du monde. Le gouvernement et le secteur privé ont fait don mercredi de 600 000 NB, qui assurent la présence de la sélection namibienne en Australie. Les Namibiens ont néanmoins du renoncer à leur camp et aux matchs de préparation en Afrique du Sud. En plus de leurs difficultés financières, ils devront évoluer sans quatre joueurs titulaires et professionnels que leurs équipes provinciales sud-africaines ne veulent pas libérer.

Les Africains en progrès au Tour du Sénégal

Les coureurs du Tour du Sénégal observaient mercredi leur première journée de repos, à Saly Portudal. Ils repartent jeudi pour 166 km entre Tivouane et Saint-Louis. L’Italien Leonardo Scarselli de la Colombia Selle Italia est toujours maillot jaune, alors que le maillot de la combativité, rouge, est sur les épaules du Burkinabè Gueswende Sawadogo. La Colombia Selle Italia mène la course au classement général par équipes, suivi des équipes marocaines et algériennes. A propos de ces bons résultats africains, « ce tour est plus ouvert que les autres, estime Michel Thioub, le directeur général du Tour. Il n’y a plus de tir groupé des Italiens. Ils sont obligés de tout donner pour battre les Marocains et les Algériens. Vraiment, je pense que le cyclisme africain est en train de progresser ».