Les Shebabs revendiquent la fusillade de Nairobi

Les insurgés islamistes somaliens shebabs, qui portent allégeance au groupe terroristes Al Qaida, ont revendiqué l’attaque qui a fait plusieurs dizaines de morts dans le centre commercial Westgate de Nairobi, la capitale kényane.

C’est bien eux qui sont derrière la fusillade meurtrière de Nairobi, comme le soupçonnaient les autorités kényanes. Les insurgés islamistes shebabs ont revendiqué, ce samedi soir, l’attaque qui a eu lieu dans le centre commercial Westgate de la capitale kényane, qui a fait selon les derniers chiffres officiels 30 morts et 60 blessés.

L’organisation qui porte allégeance au groupe terroriste Al Qaida a fait l’annonce sur son compte Twitter : « Les moujahidines ont pénétré aujourd’hui vers midi dans Westgate. Ils ont tué plus de 100 infidèles kényans et la bataille se poursuit ». Cette attaque meurtrière a plongé dans l’émoi la capitale kényane qui renoue avec la violence. Les shebabs n’ont pas visé au hasard ce centre commercial généralement fréquenté par les expatriés et les riches Kényans.

Des témoins ont dit avoir vu environ cinq hommes armés surgir dans Westgate, affirmant qu’il « ne ressemblent pas à des voyous, ce n’est pas un cambriolage », mais « une attaque ». Les vigiles qui les ont vus ont indiqué qu’ils « tiraient au hasard ». Dans l’objectif sans doute de tuer le plus de monde possible.