Les salaires faramineux des députés sénégalais augmentés

L’heure est grave au Sénégal. Pendant que les populations tirent le diable par la queue, avec notamment la baisse des prix des denrées de première nécessité qui tarde à intervenir dans un contexte social qui frise le chaos, voilà qu’afrik.com apprend que les députés du peuple sénégalais touchent chacun, en plus de leur salaire qui avoisine les 2 millions FCFA (3.053 euros), une rondelette une somme de 150.000 FCFA (230 euros), depuis le début du mois d’avril.

De notre correspondant, à Dakar

À peine le débat sur leurs luxurieuses voitures 4X4 d’un coût unitaire approximatif de 30 millions FCFA (45.800 euros) que le Président Macky Sall a bien voulu leur octroyer individuellement, voilà que les députés du Sénégal se donnent encore en spectacle en empochant chacun une enveloppe de 150.000 FCFA. Sursalaire pour certain, indemnité de logement selon d’autres, les fait sont constants : les élus du peuple se sucrent sur le dos du…peuple. En réalité, la mèche a été vendue par le député libéral Doudou Wade qui, au cours d’une émission télévisée sur une chaîne privée sénégalaise (Walf tv), dimanche 28 avril dernier, avait annoncé que le salaire des députés avait connu une hausse de 150.000 FCFA (230 euros).

Cette information, venant de la bouche d’un opposant, de surcroît un proche parent et allié de l’ex-président de la République Me Abdoulaye Wade, avait été perçue par les Sénégalais comme de l’intoxication. Après vérification, il s’est trouvé que le député proche de l’ancien Président Abdoulaye Wade avait bel et bien raison. Plus grave, est que cette somme de 150.000 FCFA, qui vient en su du salaire colossal des députés qui avoisine le million cinq cent mille francs CFA (2.290 euros) pour certains et 2 millions FCFA (3.053 euros) pour d’autres, sans compter les 350.000 FCFA (534 euros) et autres 792.000 FCFA (1.209 euros) de carburant mensuel, est versée en catimini. Sans que le peuple n’en soit informé. Selon les députés eux-mêmes qui ont confirmé l’information dans la presse sénégalaise, cette somme leur est remise sous enveloppe par le Questeur de l’Assemblée nationale, s’il vous plaît ! De l’argent frais versé aux députés du peuple sans l’avis de ceux qui les ont élus.

Selon le député Abdou Mbow du camp de Macky Sall interpellé par le journal Enquête, « seule une centaine de députés (sur 150 au total, ndlr) non dakarois ont droit à cette indemnité de 150.000 FCFA. Mais c’est juste en attendant que l’Hôtel des députés redevienne fonctionnel ». Selon nos confrères de Libération, un député a même confié que les élus devront passer de nouveau à la caisse pour empocher les sommes dues pour les mois de janvier et février : soit 300.000 FCFA (458 euros) supplémentaires pour chaque député. L’on apprend en plus que cette bamboula financière ne se limite pas seulement à l’Assemblée nationale. Les membres du Conseil économique, social et environnemental touchent de gracieux salaires de l’ordre de 1,2 millions FCFA (1.832 euros) pour les Conseillers, 3 millions FCFA (4.580 euros) pour les membres du bureau et 5 millions FCFA (7.633 euros) pour la Présidente, Aminata Tall, bras droit du Président Sall.