Les résultats du bac marocain sur SMS

Les résultats du bac marocain 2002 sont accessibles depuis ce mardi sur téléphone portable via SMS. Une exclusivité, avant l’affichage des listes mercredi dans les lycées ou leur publication sur le site de l’Education nationale, que l’on doit à la société chérifienne Fusion et à sa nouvelle plate-forme SMS interactive.

Les résultats du bac sur son téléphone portable. Admis ou refusés, les lycéens marocains ont depuis mardi la possibilité de mettre fin au suspens des examens via SMS, alors que les listes officielles ne seront publiées que mercredi dans les établissements scolaires et sur le site Internet du ministère de l’Education nationale. Une primeur de l’information initiée et assurée par la société de service d’intégration informatique Fusion, qui a inauguré lundi sa nouvelle plate forme SMS interactive.

 » Nous attendons entre 300 et 400 000 messages », explique Adel Mokhtari, le directeur général de l’entreprise chérifienne.  » A l’occasion du lancement de notre plate-forme SMS interactive, nous avons décidé de proposer une utilisation grand public d’une des nombreuses applications possibles « , poursuit-il. C’est gratuitement que Fusion a proposé au ministère de l’Education nationale de diffuser les résultats via texto. Elle a même pris en charge la campagne de communication.

Pas de risque d’engorgement

L’utilisation des nouvelles technologies pour communiquer les résultats du baccalauréat au Maroc n’est pas nouvelle. Le ministère de l’Education nationale a lancé depuis deux ans une consultation sur Internet. Mais l’expérience rencontre à chaque fois quelques problèmes d’engorgement du serveur. Un hic que ne peut rencontrer la plate-forme SMS de Fusion puisqu’elle peut traiter jusqu’à 2 millions de messages par jour.

 » Il n’y a que 300 000 internautes dans le pays et 6,5 millions de Marocains disposent d’un portable. 97,5% des mobiles sont à cartes prépayées et les Marocains utilisent plus le téléphone pour recevoir qu’appeler. Nous souhaitons démocratiser l’utilisation du SMS en développant de multiples applications. D’autant que c’est un système qui est très économique. 80 centimes de dirham contre 10 dirhams de l’heure en moyenne dans un cybercafé « . analyse Adel Mokhtari.

Un numéro unique

Quelque soit son opérateur, un seul numéro (3030) est nécessaire pour savoir si on est bachelier ou pas.  » Nous sommes le seul point de jonction entre Maroc Telecom et Meditel qui ne sont normalement pas liés entre eux (il est impossible d’envoyer un SMS d’un réseau à l’autre, ndlr). Mais nous avons un lien direct et un numéro commun d’appel pour les deux opérateurs « .

Moins cher et plus facile à mettre en oeuvre que le système Wap -l’Internet accessible sur le portable- les solutions SMS bénéficient, comme le démontre Fusion au Maroc, de réels atouts pour convaincre et se développer.