Les problèmes de santé de Mugabe

Robert Mugabe, président du Zimbabwe, a été emmené d’urgence vendredi 11 février à Singapour pour « un examen des yeux ». certaines sources laissent entendre que le le vétéran de 86 ans aurait pu perdre la vue, des rumeurs parlent d’une opération de la prostate.

George Charamba, le porte-parole de Robert Mugabe, a déclaré aux médias ce week-end que Robert Mugabe, âgé de 86 ans, s’est envolé pour Singapour « à la demande de ses opticiens ». « Le président a quitté Singapour vendredi. Il est parti pour un examen des yeux, la suite d’une procédure médicale qu’il a subi pendant les vacances. « Il avait une cataracte à l’œil qui a été enlevée et ses opticiens lui ont demandé de revenir pour un contrôle », a déclaré M. Charamba selon qui le dirigeant serait de retour à temps pour son 87e anniversaire le 21 Février.

Les revues médicales décrivent la cataracte comme une opacification du cristallin de l’œil qui affecte la vue, normalement chez les personnes âgées, et peut conduire à la cécité. En janvier, des rumeurs circulaient disant que Robert Mugabe avait subi une opération de la prostate en Malaisie, mais ce dernier a réfuté les affirmations des médias et expliqué à son retour qu’il était allé se reposer en famille. L’année dernière, dans une de ses rares interviews accordée à l’Agence Reuters, le président zimbabwéen avait déclaré: «Je ne sais pas combien de fois je meurs, mais personne n’a jamais parlé de ma résurrection (…) Je suppose qu’ils ne veulent pas, car cela signifierait qu’en mentionnant mes multiples résurrection cela me donnerait un caractère divin, un exploit pour une personne qui n’est pas divine … »

La spéculation va bon train à Harare, venant de plusieurs sources bien placées – soutenant que le vétéran de 86 ans s’était précipité vers l’Asie pour une opération de la prostate. Depuis son retour, ses apparitions publiques ont été moins nombreuses que d’habitude, même à la télévision d »Etat. Quand les nouvelles sur le nouveau départ du chef de l’état pour Singapour ont de nouveaux filtré, les rumeurs cette fois si ont affirmées qu’il avait perdu la vue. « Nous avons des spécialistes des yeux en mesure ici de gérer les problèmes de cataractes, alors pourquoi voler des milliers de kilomètres… c’est qu’il a perdu la vue », estime Gilbert Mathe, comme nombre de ces concitoyens .

La santé de Mugabe, l’un des plus anciens dirigeants d’Afrique, fait l’objet de constantes spéculations des médias locaux et étrangers depuis une dizaine d’années.