« Les Merveilles de Pénélope » : Charbel Gantua réalise enfin son rêve

La gagnante principale de la compétition FAM & DIY Awards 2019 a accepté de répondre à quelques questions relatives au déroulement de la compétition. Rappelons que le 14 septembre 2019, l’entreprise Twins Team a organisé la seconde édition de la compétition entre les femmes entrepreneuses dans le secteur de l’artisanat au Bénin.

Au cours de cet événement, trois femmes ont été primées mais une seule est repartie avec le 1er prix. Il s’agit de Charbel Gantua. Entretien.

AFRIK.COM : Vous faites partie des femmes entrepreneuses au Bénin à travers l’initiative FAM & DIY Global mise en place par Shelomith  SAGBO, Directrice de l’entreprise Twins Team. Pouvez-vous nous parler de ce que vous faites en tant qu’entrepreneur artisane ?

Charbel : Je vous remercie pour l’intérêt porté à l’endroit des femmes artisanes du Bénin. Je me nomme Charbel Gantua et je suis CEO de la marque Les Merveilles de Pénélope. Les produits fabriqués par cette marque sont destinés aux personnes ayant des cheveux crépus.

Pourquoi une marque de produits destinés aux personnes ayant les cheveux crépus ? 

Charbel : Je dois avouer que la naissance de ma fille Pénélope a été ma source d’inspiration. Mais, il y a aussi d’autres raisons. Pour moi, c’était important pour chacun de nous de maintenir nos cheveux à leur état normal. D’arrêter d’avoir recours aux produits chimiques qui détruisent la qualité de nos cheveux et par la même occasion nous causent des dommages. Alors, pour apporter ma contribution à cette noble cause, je devais mettre mes compétences au profit des autres en créant cette marque.

Êtes-vous satisfaite aujourd’hui de votre marque et quels sont vos projets d’avenir ?

Charbel : Évidemment, j’en suis très heureuse. Cependant, je sais qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. Par exemple, rendre la marque plus visible. Et c’est en cherchant des solutions pour assurer la visibilité de ma marque qu’une amie à moi m’a parlé de la compétition de FAM & DIY Awards qui est un volet du programme FAM&DIY Global.

Parlez-nous un peu de cette compétition

Charbel : Bien entendu, cette compétition tombait à pic pour moi. C’était une occasion pour moi de montrer aux gens la marque Pénélope. Alors j’ai foncé. Je suis extrêmement heureuse d’avoir participé et d’être devenue la gagnante. Ça n’a pas été facile, car il y avait d’autres artisanes comme moi qui étaient porteuses de beaux projets. C’était aussi une joie pour moi de voir qu’au Bénin il y a autant de talent. Malheureusement, peu d’entreprises sont prêtes à révéler cette potentialité au monde.

Quel a été votre sentiment quand vous avez su que vous étiez la gagnante de la compétition ?

Charbel : J’étais heureuse, très émue. C’était un pas de géant que je venais de faire. Et j’en étais fière. J’étais aussi déterminée plus que jamais à aller au bout de mes idées.

Qu’est-ce que vous aimerez voir changer dans le déroulement de la compétition prochainement ?

Charbel : Le seul hic que j’ai pu repérer dans le déroulement de la compétition est que les membres du jury ont pris assez de temps avant la délibération. Mais en même temps, je me dis que c’est peut-être qu’ils étaient dans l’embarras et qu’il fallait vraiment effectuer le bon choix.

Quel est votre message à l’égard des femmes artisanes ou pour toutes les personnes en général ?

Charbel : Ne jamais abandonner. Il est important de croire en son rêve et en ses projets. Et de mettre les moyens en œuvre pour leur concrétisation. Rien n’est gratuit dans ce monde, autant se battre pour avoir sa part. Et surtout ne laisser personne vous faire croire que vous n’en êtes pas capable.