Les lettres de la paix

L’Association  » à ciel ouvert  » publie  » La Paix en toutes lettres  » chez Actes Sud. Un ouvrage qui recueille les témoignages de vingt auteurs confrontés à des conflits dans leur pays. Des écrits poignants.

La souffrance est universelle. Tout comme la guerre, semble-t-il. Dans La Paix en toutes lettres, les témoignages de vingt auteurs de différents pays, confrontés à des conflits, en sont la vivante et cruelle preuve. Lorsque les Marocains Mahi et Aziz Binebine évoquent le bagne de Tazmamart dans La Part de l’absent, lorsque K. Sello Duiker, le Sud-africain, se remémore avec Entre-deux les tortures subies du temps de l’apartheid ou encore lorsque Chenjeraï Hove met en vers dans Que faites-vous ? la colonisation de son pays, le Zimbabwe, c’est une même blessure qui surgit. Profonde.

Cultiver l’espoir

Tous les textes transpirent une sorte de violence et sentent le désespoir. Une odeur qui prend au nez et noue la gorge. Certaines phrases hurlent quand on les lit :  » La paix est un intervalle entre deux guerres  » écrit l’Algérien Areski Mellal dans Marcelle, Denise, un printemps à Limoges, d’autres sonnent étrangement vrai :  » C’est horrible de voir à quel point un événement efface le précédent « , déplore David Grossman dans Une Journée d’attentats en Israël. Une chose est sûre, la peur et les séquelles de guerres, de conflits et de situations violentes ne s’effacent jamais, il faut apprendre à vivre avec. La paix de l’esprit n’existe pas.

Pourtant l’espoir est là. Malgré la bêtise et même si les hommes sont si prompts à devenir des monstres de pouvoir, à oublier que derrière leurs ennemis se cachent leurs semblables, certains textes laissent entrevoir un avenir meilleur.  » Nous faisons ce que font les prisonniers,/ Ce que font les chômeurs:/ Nous cultivons l’espoir « , écrit le célèbre poète palestinien Mahmoud Derwich dans Etat de siège. Car la paix est une construction.

L’association  » à coeur ouvert « , qui soutient le travail d’artistes dans des pays en guerre, propose avec La Paix en toutes lettres un ouvrage poignant. Une lecture nécessaire en ce début de nouvelle année.

La Paix en toutes lettres, ouvrage collectif, Actes Sud,  » à ciel ouvert  »

Commander le livre.