« Les Hommes debout » : l’hommage aux victime du génocide rwandais

A l’occasion des 20 ans du génocide rwandais, le plasticien sud-africain Bruce Clarke a rendu hommage aux victime du drame à travers le projet Les Hommes debout. Il s’agit de peintures représentant des portraits d’hommes, femmes et enfants des rescapés du génocide. Elles sont accrochés et projetées partout au Rwanda, sur des lieux symboliques.

Le projet « Les hommes debout » tenait particulièrement à cœur Bruce Clarck. Le plasticien sud-africain voulait à travers ses peintures majestueuses représentant les portraits d’hommes, de femmes et d’enfants rescapés du génocide, redonner la dignité à toutes ces victimes. Surtout pour pas qu’elles ne tombent dans l’oubli. Ces oeuvres seront accrochés partout au Rwanda, dans les lieux symboliques de la commémoration du génocide.

Plusieurs personnalités ont parrainé ce projet. Dont l’ancienne miss France, originaire du Rwanda, Sonia Rolland, le rappeur franco-rwandais Gaël Faye, et l’ancien footballeur de l’équipe de France Lilian Thuram. Le projet est également soutenu par des personnes du monde entier à travers la campagne « Je suis debout », qui a permis, grâce aux réseaux sociaux, de récolter plus de 1000 photographies d’hommes, de femmes et d’enfants.

Ces derniers ont été pris en photo avec une pancarte à la main où il est inscrit : « Je suis debout ». Tous ceux qui souhaitent participer au projet peuvent écrire cette phrase dans toutes les langues qu’ils souhaitent. Une initiative qui permet de voir les victimes dans toute leur dignité.

Les Hommes debout en vidéo

Le chanteur Gaël Faye en concert à Ivry sur Seine présentera le projet Les Hommes debout.