Les femmes de Farid

Le peintre algérien Farid Benyaa aime beaucoup les femmes. Il leur a consacré une collection, Gestes de femmes. C’est le regard d’un passionné, d’un amoureux. Quand les intégristes s’acharnent à voiler les Algériennes, le peintre kabyle s’exerce à magnifier leur beauté. Avec beaucoup de réussite.

L’Algérienne est rebelle et combative, tel est le constat de Farid Benyaa. Et c’est parce que sa place est négligée par la société algérienne que le peintre kabyle a pris pinceaux et pigments pour lui rendre justice. Le résultat est stupéfiant, d’une rare beauté. Architecte de formation, Farid Benyaa a un regard d’amoureux, complètement décalé, hors temps. Pour magnifier la beauté de ses compatriotes, il a sillonné les chemins de l’Histoire pour trouver la juste note. Ses toiles sont un défi à l’intégrisme, une façon de montrer que l’Algérienne n’a jamais porté le tchador. Les femmes de Farid semblent sortir d’un imaginaire collectif universel. Elles sont sulfureuses, sentent le sable chaud et le mystère. Elles sont coquines, possessives ou faussement soumises.

Femmes, on vous aime

Les portraits de Farid Benyaa sont le fruit de longues recherches historiques. Techniquement, ils sont très proches de la bande dessinée, particulièrement d’Hugo Pratt, les traits de l’artiste ne sont pas loin de ceux des orientalistes. Au final, il se dégage de ces toiles une fraîcheur rebelle particulièrement revigorante. Le fusain et le pinceau de l’artiste algérien sont fluides, aériens car inspirés. Pour créer sa collection Gestes de femmes, Farid Benyaa n’a pas manqué de se documenter énormément. Son souci de détails est perceptible dans chaque tableau. Et ce n’est sûrement pas une tâche facile car les femmes de presque toutes les régions d’Algérie ont trouvé place dans Gestes de femmes.

Le site Internet de Farid Benyaa est agréable, simple et très facile de navigation. Sa galerie très sensuelle est une invitation à un voyage inédit dans une Algérie oubliée.

Visiter le site.