Les étapes de la vie

Entre la naissance et la mort, adolescence, mariage, succession des saisons, des jours, des rites de passage rythment l’existence, dans toutes les civilisations du monde. Spectaculaires ou intimes, sociales ou familiales, ces cérémonies revêtent en Afrique des formes spécifiques à chaque culture. Aperçu lumineux.

Les éditions de La Martinière éditent sous le titre Passages, rituels et cérémonies des peuples africains, un recueil de photographies de Carol Beckwith et Angela Fisher, réalisées en Afrique au cours d’une trentaine d’années de voyages permanents. La richesse flamboyante des costumes, des coiffures, des maquillages et des masques offre un sujet coloré et vivant à l’objectif de ces deux femmes photographes, à la fois respectueuses des cultures qu’elles traversent et attachées à rendre la jouissance esthétique qu’elles leur procurent.

Témoignage brut

La photographie apparaît comme le meilleur ambassadeur de cette création culturelle ancestrale, et profondément vécue, qui se traduit en jeux scéniques, mimiques, danses individuelles ou collectives, défilés ou cortèges d’apparat. Elle fixe un instant, mais ne le sépare pas de ce qui le précède et de ce qui le suit. Elle arrête un mouvement, mais tel qu’il s’est produit, dans toute la vigueur du corps projeté. Et ce n’est pas un simulacre recomposé que construit l’objectif, mais un témoignage brut.

D’où le sentiment de présence que nous donnent les sujets actifs des images qui nous sont offertes : paradoxalement, parce que les regards ne sont pas fixés sur l’objectif, parce qu’ils sont indifférents à la présence du témoin, ils captent davantage notre propre attention. Ce qui se joue devant le photographe est trop important, trop vital, pour la construction de l’identité sociale de la personne photographiée, ou pour l’accomplissement de sa fonction au sein de la communauté.

Porte ouverte sur la splendeur

Comment ce prêtre en transes s’occuperait-il de l’image qu’il donne ? Comment cette adolescente qui trace pour la première fois le dessin compliqué d’un maquillage rituel distrairait-elle son attention de l’acte qu’elle accomplit ?

Mais leurs visages ou leurs gestes ne leur sont pas volés, ils sont accompagnés, avec justesse et confiance, par les artistes de l’image qui nous en livrent cet exceptionnel reportage. Une porte s’ouvre, sur des cultures aussi différentes que celles gardiens de troupeau dinka du Sud-Soudan, vêtus de leurs corsets de perles colorées, ou des agriculteurs surma du sud-ouest de l’Ethiopie, aux corps peints de décors blancs lors des cérémonies de séduction. Sans même parler des somptueuses tenues des Touaregs ou des Rashaïdes d’Erythrée, originaires d’Arabie Saoudite.

Plongez dans la splendeur vivante et multiple des mille visages de l’Afrique.

Carol Beckwith et Angela Fisher, Passages, éditions de la Martinière, 2001.

Le coffret complet de cérémonies d’Afrique.