Les Ecureuils du Bénin décrochent leur visa pour la CAN 2019

Illustration

Sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, ce dimanche 24 mars 2019 au stade Général Mathieu Kérékou (autrefois Stade de l’amitié ce Cotonou), le Bénin se qualifie pour la 32ème phase finale de ladite compétition qui se tiendra en Egypte en l’emportant sur le Togo par un score de deux buts à un.

Cotonou en feu ! Liesse populaire ! Les écureuils ont réussi à déplumer les  éperviers à l’issue de ce derby très attendu par les béninois qui ont investi le stade très nombreux pour supporter leur équipe nationale. A 12 heures déjà plus de places disponibles dans un stade dont l’esplanade extérieure ne désemplissait pas malgré les portes d’accès au terrain fermées.

Début du match 16 heures, heure béninoise, les poulains de Michel Dussuyer n’ont pas mis longtemps à maîtriser leurs adversaires. Ouverture du score après douze minutes de jeu par David Djigla, attaquant du Chamois niortais FC, sur une passe en profondeur de Cebio Soukou. Un score resté inchangé jusqu’à la pause malgré toutes les tentatives des Togolais. A la reprise du match après la pause, les éperviers du Togo sont revenus avec de meilleures intentions grâce aux différents changements effectués.

Sur un coup franc à la 71ème minute de jeu, ils parviennent à égaliser grâce à une tête de leur capitaine Emmanuel Adébayor. Mais il n’a pas fallu longtemps à Khaled Adenon et ses coéquipiers pour inscrire le but de la victoire ; but inscrit par Steve Mounié grâce à un centre de David Kiki à la 83ème minute. Les Togolais avec leur « Goliath » Emmanuel Adébayor ont vu face à eux des « Davids » qui n’en ont fait qu’une bouchée, libérant ainsi l’enthousiasme de toute une nation secouée par une crise politique qui dure déjà depuis plusieurs semaines.

Le Bénin finit donc deuxième du groupe D avec 10 points, derrière l’Algérie 11 points. Les écureuils du Bénin marquent une fois de plus l’histoire du football africain, de leur nouvelle qualification après 2004, 2008 et 2010.

En attendant le 15 juin 2019, date de démarrage de la CAN en Egypte, difficile de ne pas rejoindre tous les Béninois dans leur liesse jaune !