Les détails de l’entretien entre Bourita et Le Drian qui ont évoqué le Sahara


Lecture 2 min.
Bourita et Le Drian
Bourita et Le Drian

Le ministre marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a eu une réunion en visioconférence avec le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, sur nombre de questions bilatérales et d’intérêt commun. Les deux hommes ont notamment évoqué l’épineuse question du Sahara Occidental, le terrorisme dans le Sahel, mais également d’autres sujets d’actualité.

Nasser Bourita a bien entamé sa campagne de communication diplomatique au sujet du Sahara Occidental. Après avoir démenti les propos récemment tenus en Espagne par le chef de la diplomatie algérienne, Sabri Boukadoum, sur le dossier du Sahara Occidental, le ministre marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, vient de faire un entretien en en visioconférence avec le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, sur nombre de questions bilatérales et d’intérêt commun.

Les deux hommes ont notamment évoqué sur les relations bilatérales très denses entre la France et le Maroc et les enjeux communs, l’épineuse question du Sahara Occidental, le terrorisme dans le Sahel, mais également des conséquences de la crise sanitaire, la coordination entre les deux pays pour y faire face, ainsi que les questions migratoires. Sur la question du Sahara Occidental, Jean Yves Le Drian a rappelé le soutien de la France à la recherche d’une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le ministre français a rappelé que son pays « considère le plan d’autonomie marocain comme une base sérieuse et crédible ». Une position à même de rassurer le royaume à deux semaines de la réunion du 21 avril, au Conseil de sécurité, consacrée à l’examen du différend régional. Le chef de la diplomatie française a aussi appelé à « la nomination rapide d’un nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies ». Sur le Sahel, Jean Yves Le Drian s’est félicité de « la participation du Premier ministre marocain, Saad Eddine el Otmani, à la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel et au Sommet de N’Djamena, ainsi que la participation de Nasser Bourita à la conférence ministérielle de la Coalition pour le Sahel ».

Côté marocain, le département de Nasser Bourita a précisé, dans un communiqué, que les deux ministres des Affaires étrangères « ont réaffirmé leur volonté de poursuivre la concertation et la coordination des actions au sein des instances multilatérales et internationales sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun ». Ces entretiens interviennent le même jour de la visite effectuée par le chef d’Etat-major des armées françaises, le général François Lecointre, en Algérie.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter