Les athlètes africains seront en force aux Jeux paralympiques 2000

Les  » autres  » Jeux de Sydney 2000 débutent mercredi 17 octobre avec de bonnes chances de médailles pour les sportifs africains. L’Afrique du Sud sera la délégation la plus en vue du Continent.

Plus de huit cent mille personnes ont déjà réservé leurs places pour assister aux Jeux paralympiques 2000, ouverts officiellement ce mercredi à Sydney et qui se tiendront jusqu’au 29 octobre. On compte 7 % d’Africains parmi les athlètes inscrits. Malgré quelques défections, le Continent devrait une nouvelle fois faire le plein de médailles, notamment grâce aux champions sud-africains venus en force.

Vingt-cinq délégations africaines * – sur un total de cent vingt-huit – ont inscrit leurs deux cent soixante-quatorze meilleurs sportifs aux Jeux. Malheureusement, six d’entre elles – le Niger, le Soudan, la Guinée, l’Ouganda, la Sierra Leone et le Cameroun – ont dû déclarer forfait ces derniers jours ; quant aux sportifs burkinabés, ils ne rejoindront les autres compétiteurs que mercredi, soit à la veille des premières épreuves.

On attend le  » Pringle Express « 

Les Jeux paralympiques sont nés officieusement en 1948, lorsque des anciens combattants britanniques, rendus infirmes à la suite des combats de la Seconde guerre mondiale, organisèrent la première compétition ouverte aux sportifs handicapés. L’Afrique du Sud a été le premier pays africain à envoyer une délégation de sportifs aux Jeux paralympiques. C’était en 1964, à Tokyo, quatre ans après la première édition qui s’était tenue à Rome. En 1968, à Tel Aviv, la délégation sud-africaine enregistra le meilleur résultat jamais atteint par des sportifs handicapés du Continent, avec vingt-sept médailles.

Plusieurs champions sud-africains portent, cette année encore, les meilleurs espoirs paralympiques africains. Il s’agit en particulier de Fanie Lombaard, un ancien rugbyman longtemps recordman du monde de disque et de javelot, et de Malcolm Pringle, recordman actuel du 800 mètres. Pour s’assurer que sa prestation ne passera pas inaperçue, celui que l’on surnomme le  » Pringle Express  » a déjà teint ses cheveux dans un orange vif du plus bel effet !

Comme les Jeux olympiques, les  » Paralympics  » se dérouleront à des horaires hélas un peu déroutants pour les publics d’Afrique et d’Europe. Pour les plus motivés, la société wemedia proposera une retransmission en direct sur Internet.

* Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Guinée, Kenya, Lesotho, Libye, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sierra Leone, Soudan, Tunisie, Zambie et Zimbabwe.