Les arts arabes pour tous

Cinéma, musique, peinture, photos, arts plastiques, Arab-Art met les arts arabes à la portée de tous et promeut le rapprochement culturel avec l’Occident. Porte ouverte sur un univers dévoyé par les médias et les dérives du fondamentalisme religieux, le site offre une image fédératrice et universelle de la sensibilité orientale.

2 012 artistes référencés, plus de 2 700 articles, le site Arab-Art décline les arts arabes sous toutes ses formes. Peinture, photo, arts plastiques, musique, cinéma, le portail culturel oriental se veut à la fois une fenêtre d’expression et une main tendue à l’Occident.

Arab-Art pour « Association pour la reconnaissance des artistes arabes et de leur art ». « L’idée du site est née après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, en réaction à la manière dont les médias, notamment américains, diabolisaient le monde arabe », explique Akil Hlioui, le président de l’association. Arab-Art naît quelques mois plus tard, en mars 2002, « pour réduire le fossé entre l’Orient et l’Occident et montrer que le monde oriental reste très compréhensible », précise le Tunisien de 27 ans, ingénieur informatique de profession.

Pas de sectarisme

Chaque rubrique est construite sur le même schéma. Une partie événement, un zoom hebdomadaire sur un artiste, un film, un album, une petite galerie virtuelle pour présenter des œuvres ou des personnes et une section très pratique, « Apprendre avec Arab-Art », destinée à présenter les différents métiers ou facettes des arts arabes. Ainsi apprendra-t-on beaucoup sur la musique algérienne ou sahraouie, sur la calligraphie ou encore sur la photo noir et blanc. Un panorama complet qui fait office d’excellente introduction aux différents thèmes abordés.

Pas besoin d’être arabe ou arabophone pour apporter sa contribution à Arab-Art. Tous ceux et celles qui affichent quelque affinité avec la culture orientale sont les bienvenus. Un état d’esprit témoin de la volonté d’ouverture du site. Un pied dans l’actualité, le site se fait l’écho de certains spectacles, expositions ou concerts. L’association devient même acteur culturel en organisant ses propres événements comme l’exposition « Art arabe & métissage culturel » qui se tiendra les 1er et 2 novembre à Paris. Le militantisme en ligne se décline également sur le terrain. Une initiative que nous ne pouvons que saluer et encourager.

Visiter le site