Les agresseurs de la Marocaine Sofia Taloni courent toujours

Sofia Taloni

Les agresseurs de l’influenceuse transsexuelle marocaine, Sofia Taloni, victime d’une tentative d’homicide à son domicile en Turquie, courent toujours.

Qui en veut réellement à l’influenceuse transsexuelle marocaine Sofia Talon ? C’est la question que tentent de résoudre les autorités judiciaires turques qui ont hérité de ce chaud dossier aux relents de tentative d’homicide dans une affaire qui a eu lieu au domicile de la Marocaine, en Turquie.

Selon Bladi qui a donné l’information, ses assaillants, une mafia marocaine installée en Turquie, lui auraient dérobé plus d’un million de dirhams. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, poursuit le journal, Sofia Taloni accuse des mafieux d’origine marocaine de l’avoir dépouillée de toutes ses économies. Admise à l’hôpital suite à une intoxication alimentaire, Sofia Taloni accuse ses agresseurs de l’avoir empoisonnée.

«  Je n’ai jamais osé faire du mal à quiconque, encore moins voler. Généreuse de nature, je n’ai jamais pensé à laisser tomber les gens, sans penser un jour que j’avais affaire à des diables sous une forme humaine. Pourquoi m’empoisonner et me dépouiller de toutes mes économies ? C’est quoi mon crime ?  », a écrit l’influenceuse.

Il y a quelque temps, Sofia Taloni avait fait parler d’elle. L’influenceuse était en effet Impliquée dans une campagne de dénigrement contre la communauté LGBT. Ce qui fait penser à un règlement de comptes. Elle a affirmé avoir perdu plusieurs objets de valeur, notamment des montres et des sacs de grandes marques.

Sofia Taloni était accusé d’être l’instigatrice de la campagne de dénigrement et de lynchage contre la communauté LGBT marocaine. Il lui avait été reproché d’avoir publié, sur son compte Instagram, une série de vidéos dans lesquelles elle révèle l’identité sexuelle de dizaines de personnes sans leur consentement.