« Les Afriques »: le nouveau journal de la finance africaine

Les Afriques pour parler finance. La nouvelle revue est disponible dans les kiosques en Afrique et en Europe depuis quelques jours. Elle devrait palier au déficit d’informations financières sur le continent que les professionnels déplorent depuis quelques années.

La presse panafricaine s’est enrichie avec l’apparition d’une publication dédiée à la finance africaine. Les Afriques est disponible, depuis quelques jours, dans les kiosques en Afrique et en Europe pour la période estivale qui couvrira les mois de juillet et d’août. « Les Afriques, pour dire la diversité d’un continent qu’on a tendance à amalgamer, est né à la suite d’un colloque sur la finance africaine organisée par la Fondation Ema. Elle réunissait en novembre 2006, à Genève, des opérateurs africains, comme le Camerounais Cyrille Nkontchou (le fondateur de Liquid Africa, ndlr), et européens. », explique Dominique Flaux, directeur de publication de la revue Les Afriques et fondateur d’Ema. Tous déploraient le déficit d’informations financières sur le continent.» L’ancien professionnel de la presse financière leur propose alors un projet qu’ils acceptent et qui est financé, à part égale, par des Africains et des Européens.

Les Afriques pour répondre à une attente

Les Afriques se décline autour de ce qui fait l’essentiel de l’actualité financière et économique en Afrique. Outre les incontournables que sont les places financières de l’Afrique du Sud, de l’Egypte, du Nigeria et du Ghana, deux pages reprennent en bref les informations par pays. La « Une » du premier numéro est consacrée aux banques marocaines qui dament le pion à leurs consœurs du Maghreb. A l’honneur également, le financier algérien Lachemi Siagh dont le retour semble profiter à son pays. Les Afriques revient aussi sur les risques de dévaluation du Franc CFA et la Côte d’Ivoire, « l’éléphant d’Afrique », pour évoquer le sursaut économique dont pourrait être à l’origine l’accord de paix signé le 4 mars dernier. Les lecteurs trouveront ainsi, chaque mercredi, dans un format berlinois (comme Le Monde), 24 pages rose saumon d’informations boursières, bancaires, financières et économiques destinées à un public « de professionnels de la banque, du trade, une diaspora qui aborde l’Afrique avec pragmatisme, qui souhaite avoir une information économique, pas politique. », poursuit Dominique Flaux. La nouvelle parution devrait prendre son rythme de croisière, soit une périodicité hebdomadaire, à compter du mois de septembre.

Les Afriques est le fruit d’une étroite collaboration entre trois chefs de rubriques, le Mauritanien Adama Wade pour la finance, l’Algérien Ihsane El Kadi pour l’économie et le Sénégalais Chérif Elvalide Seye pour la gestion publique et la coopération qui travaillent de Casablanca (Maroc), d’Alger (Algérie) ou encore de Dakar (Sénégal). Huit journalistes titulaires, pour l’instant, et un réseau d’experts constituent avec eux une équipe qui devrait s’étoffer dans les mois à venir pour produire une revue qui, dixit Dominique Flaux, « s’écrit en Afrique, se met en page à Genève et est imprimé en France ». Le numéro un des Afriques a été tiré à 25 000 exemplaires pour la France et 15 000 pour les pays africains, la Belgique et la Suisse. De quoi contenter, pour une première, ceux qui s’intéressent à la finance sur le continent africain.

 Visiter le site de la revue Les Afriques